Forum RPG : Dans l'Université Sekaï au Japon, la vie n'est pas tellement ordinaire. Évoluez sur le campus et en ville ou à l'étranger dans cette ambiance spéciale.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yori Aoshi, la maturité est à son paroxysme [finis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Yori Aoshi, la maturité est à son paroxysme [finis]   Mar 22 Sep - 21:54

Yori, c'est pas un mec sérieux. Il aime le sucre, les trucs mignons mais aussi les conneries. Comme un enfant. Il aime chercher les ennuis et faire des conneries dignes du roi des bac à sables mais ça, c'est aussi grâce à son humour... Qui vole pas forcément très haut. Il est assez créatif en ce qui concerne les choses débiles à faire. Toujours présent lorsqu'il y à un jeu de mot pourris ou bien un gâteaux abandonné, il est aussi quelqu'un de bien au fond. Mais seulement quand il cherche vraiment à connaitre la personne sinon autant vous dire qu'il s'en fou de vos problèmes, de votre histoire sans doute triste à en faire pleurer le diable en personne. Lui il préfère passer son temps comme un éternel gamin afin de profiter pleinement de la vie. Mais si vous le cherchez, Yori se montrera arrogant voir même agressif. Il retourne sa veste en moins de temps qu'il ne faut pour le dire en cas de nécessité. Un enfant, certes, mais dans un corps de jeune adulte,il ne faut pas l'oublier.

Biographie
Yori, il est né d'une famille modeste. Ils n'étaient pas nécessiteux mais pas trop loin non plus. Malgré tout, l'argent ne fait pas le bonheur comme on dit et ce fut le cas pour la famille Aoshi. 
Une famille, un enfant.
Yori grandissait. Sous le regard protecteur de ses parents il marchait maladroitement dans la petite cour à la recherche de son petit train en bois. Il adorait son petit train parce que lui il rêvait de devenir conducteur de train, mais que de trains à vapeur. Autant mieux dire que ce n'était pas vraiment possible mais bon. Lui il croyait et c'était plein d'espoir qu'il grandit. 

Une famille, deux enfants.
Un petit frère est né, un joli petit garçon en pleine forme. Trop joli et en trop bonne forme, selon Yori du haut de ses sept ans. C'était pas juste, ses parents ne le regardaient plus et ne faisait même plus attention à lui. Maman disait qu'elle l'aimait aussi, même si le bébé était plus entouré que Yori elle l'aimait tout autant. Mais il savait qu'elle mentait parce que le petit Misaki était plus drôle et plus calme que lui, sans doute. Alors il se mit à faire le pitre, à dessiner sur les murs, casser la vaisselle, laisser trainer des jouets.. Oh bien sûr, ses parents le regardaient après ça, mais d'un regard colérique et rancunier. Yori ne comprenait pas pourquoi ils étaient devenu méchant. Il boudait alors dans son lit, étant punis à resté cloîtrer dans sa chambre.

Une famille et un enfant. Puis Yori, quinze ans.
Yori devait se débrouiller seul après les cours pour manger. Et ce n'était pas ce qui l'enervait le plus. Ce qui l'enervait c'était le son de la voix de son petit frère, misaki, qui résonnait dans les couloirs. "Je veux manger ci, je veux manger ça" et puis quoi encore? Il finissait de faire son repas pour lui, ses parents rentreraient un peu plus tard et offriront un meilleur repas au plus jeune. Tant pis ou tant mieux, il s'en fichait et avait l'habitude maintenant. Cela faisait plusieurs années que Yori devait se démener seul à la maison, comme s'il était orphelin alors que sa famille était encore belle et bien là. Il en souffrait, bien sûr, mais il le cachait. Il se renferma sur lui-même à cause de cela mais bien sûr, personne n'y prêta vraiment attention.
Comme toujours les notes de Yori n'étaient pas les meilleures de la classe mais étaient assez potables pour continuer ses études. C'est ce qu'il fit, finissant le lycée il décida de rejoindre l'Université, ne voulant surtout pas rester à la maison auprès de sa famille ou du moins, des gens qui l'hébergeaient et qui portait le même nom de famille que lui.Nom : Aoshi
Prénom : Yori
Age : 18 ans
Classe souhaitée : Section B
Sexualité : Homo mais s'en fiche pas mal de l'amour
Avatar : Gintoki Sakata de Gintama

Description physique
Une masse bleu très claire ou plutôt blanche à reflet, voilà ce qu'on remarque directement sur cette tête d'homme pas très convaincant. Ils partent dans tout les sens et monsieurs ne fait jamais rien pour arranger ça, trop fainéant. Cependant ils sont tout de même entretenu parce que dieu sait à quel point les colorations démontent les cheveux et parce qu'il n'aime pas avoir de la paille sur la tête et bien il les lave soigneusemapres. Yori il à un regard blasé, pas super expressif enfin pas en temps normal. Il à des yeux bruns qui ne sortent pas de l'ordinaire, ses cheveux sont déjà assez originaux il préfère donc pas attirer plus l'attention, même si avec une coupe pareil c'est chaud de passez inaperçu. Il à un nez, une bouche comme monsieur tout le monde, c'est pas un canon de beauté mais il le vit bien. Même mieux que si tout le monde lui courait après. Sinon il n'est pas très grand, enfin pour un japonais c'est une taille standard. 1m77. Ça va, c'est cool. Niveau muscle il est bien servit, parce que les conneries qu'il fait mène souvent à la même issue: Partir en courant. Et quand il s'y met il devient un vrai guépard. Quelle lopette quand même...

Description morale



Hors Role Play
Age : 18 ans (bientôt)
Niveau de RP : Ça devrait aller o/
Autres forum de Rp fréquentés : amai-gakuen.forumactif.org 
c'est mon propre forum o/
Comment ai-je connu Sekaï : Topsite 
Un petit mot sur moi : J'aime les patates, le yaoi et la musique fufufu
Revenir en haut Aller en bas
Eden Law
Admin
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 21

MessageSujet: Re: Yori Aoshi, la maturité est à son paroxysme [finis]   Lun 28 Sep - 20:18

Bienvenue parmi nous ! Et pour ce qui est de ta fiche, elle est un peu a l'envers (ce n'est qu'un soucis de mise en page) mais je la trouve très bien. Corrige ça et je te validerais. Je pense qu'on va s'amuser avec un gars comme ça dans l'établissement, les pires conneries vont me faire rire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Yori Aoshi, la maturité est à son paroxysme [finis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Débat] Maturité qui suivre ?
» certifié 100% pure gêne, 0 maturité ajoutée (ft. Han Ja)
» La Maturité du Lutin Pourpre ! [PV Shinichi]
» Shimura Aoshi
» L'ambiguïté à son paroxysme || Paradoxe Archaïque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Sekaï :: Administration :: Refusées et abandonnées-
Sauter vers: